La Qualité de Vie au Travail –
5 questions pour la découvrir

La qualité de vie au travail, on en parle beaucoup. Mais finalement qu’est ce que c’est ?

Mettre en place un environnement de travail agréable ? Proposer des activités de bien-être en entreprise ? Nommer un responsable ? Fournir des fruits durant les pauses ? Proposer des formations softskills ou des coachings individuels ?

La QVT c’est bien plus : c’est un véritable pilier pour la performance de l’entreprise !

Découvrons ensemble à travers 5 questions ce qu’est la QVT.

L’engagement des salariés dans le travail et l’entreprise est à la source de la performance et de l’innovation dans l’entreprise.

Cet engagement dépend de plusieurs conditions :

  • organisation du travail,
  • contenu du travail,
  • opportunités de développement professionnel,
  • qualité du management
  • bon fonctionnement de l’entreprise

Pour que de telles conditions soient réunies et durables, cela suppose d’inscrire dans la stratégie le développement durable de ces éléments et de se donner les moyens d’allier dans l’ensemble des domaines d’action de l’entreprise, la qualité de vie au travail au service de la performance de l’entreprise.

S’engager dans une démarche QVT c’est donner la possibilité à l’entreprise de

  • développer sa capacité à s’adapter à un marché en plein changement
  • augmenter sa capacité de résilience
  • réduire les risques professionnels
  • améliorer la performance de l’entreprise

Il y a 3 éléments principaux qui conditionnent la Qualité de Vie au Travail

  • Un environnement de travail approprié (physique, technique, organisationnel…).
  • Des conditions d’emploi adaptées (formation, carrière, égalité, parcours
    professionnel…).
  • Des conditions de vie extraprofessionnelles en relation avec le travail qui permettent de se consacrer à son travail dans de bonnes conditions
    (temps de transport, gestion des problèmes de santé…).

Dans une démarche QVT, c’est bien le travail qu’on cherche à améliorer, et pas les à-côtés.

Dans une démarche QVT on cherche à allier la performance organisationnelle et la performance sociale sans les opposer.

Cela passe par 4 piliers :

  • Améliorer l’autonomie dans le travail : pouvoir agir sur des éléments de la tâche (rythme, procédure, choix des moyens, accès aux ressources,
    outils…) et être en capacité de les combiner de manière appropriée, parfois innovante. L’autonomie permet de procurer un sentiment de maîtrise.
  • Donner de la valeur au travail : le sens du travail renvoie au sentiment d’utilité. La valeur que le salarié donne à son travail dépend de ce qu’autrui perçoit de son travail (client, bénéficiaire, hiérarchie, pair…) et de sa propre perception de cette utilité
  • Permettre au travail d’être apprenant. C’est la possibilité de mobiliser dans
    son exercice professionnel un ensemble de compétences
    (relationnelles, émotionnelles, physiques, cognitives…) qui permet au salarié de faire évoluer le travail, de s’adapter à un environnement changeant. quand le travail devient apprenant, il devient intéressant.
  • Rendre le travail complet : Le fait de réaliser une tâche complètement non tant sur le plan organisationnel (avoir conscience du processus end-to-end, maîtriser ce processus ou une partie de ce processus, comprendre comment il s’articule avec les autres processus de l’entreprise)
    que sur la possibilité d’évaluer les effets de son activité
    en regard des résultats attendus, et être en capacité de pouvoir réduire l’écart
    entre les deux rend le travail complet. C’est ce qui permet de développer la possibilité de « piloter » sa performance et ainsi de développer le sentiment
    de responsabilité

Permettre aux acteurs de l’entreprise d’allier la qualité de vie au travail à la performance de l’entreprise suppose

  • D’inscrire la démarche au niveau stratégique
  • De mobiliser l’ensemble des acteurs
  • De permettre à chacun de partager un but commun, et de monter en compétence
  • De rentrer dans une logique participative
  • D’adopter une démarche structurée en amélioration continue permettant de planifier, expérimenter des solutions, d’en mesurer les impacts et d’acter durablement les améliorations
  • D’identifier et soutenir les personnes suivant les besoins de façon ciblée et appropriée

Entrer dans une démarche de Qualité de vie au travail c’est donner les moyens à l’entreprise de développer l’engagement du personnel en alliant sa qualité de vie au travail à la performance de l’entreprise.

Concrètement il convient de

En parallèle de la mise en place de cette démarche il convient de répondre aux besoins identifiés, par exemple au travers de

L’ILQVT vous accompagne à chaque étape de la mise en œuvre de la démarche QVT ainsi que dans les actions de soutien de vos collaborateurs permettant ainsi à vos actions produire un retour sur investissement pour l’ensemble des parties prenantes.